Historique

Depuis les origines

La mer a constitué le support des activités structurantes de Lorient et la voie privilégiée de son ouverture sur le monde.

La rade de Lorient accueille des activités maritimes diversifiées depuis plus de 2000 ans : pêche, salaisons de garum des Vénètes d’Armorique, cabotage commercial au moyen-âge avant de s’affirmer au niveau international au 18 eme et 19 eme siècle avec les compagnies des Indes et l’arsenal de la Marine Royale.

La révolution industrielle de la fin du 19 eme siècle dopera également le commerce maritime avec les échanges entre charbon gallois et poteaux de mine bretons, avant que le nouveau port de pêche industrielle de Keroman ne porte l’activité halieutique à des niveaux exceptionnels.

La base des sous-marins, construite en 3 ans par les Allemands, sera un des enjeux stratégiques de la seconde guerre mondiale. Sa présence vaudra la destruction quasi-totale de la ville en 1945.

Reprise par la Marine Nationale française en 1945, elle trouve une nouvelle destinée à travers sa reconversion en pôle de course au large,  après la dissolution de l’escadrille des Sous-marins de L’Atlantique en 1995.

Terre de chantiers navals, terre de pêche au alrge, et terre marquée par la présence de la Marine Nationale, le pays de Lorient connaît depuis plus de 17 ans une forte mutation de ses piliers économiques maritimes. Reconversion, restructuration, modernisation, innovation caractérisent le paysage maritime de Lorient.

La mutation des acteurs et l’émergence de nouvelles filières (énergie marine, pêche durable, course au large…) demandent au territoire une capacité d’adaptation permanente dans un espace contraint, sensible et règlementé.

L’ensemble des investissements réalisés pour soutenir les mutations des activités maritimes (appontement pétrolier, anneau de réparation navale, rive gauche du Scorff, criées, gare à marée, port à sec, ports de plaisance etc) doivent permettre à Lorient de maintenir son capital portuaire diversifié et unique en Bretagne.

Mais au-delà des investissements réalisés et à venir, il faut prendre en considération un facteur clé qui est « l’acceptance » de leurs ports par les citoyens.

Développer les points de convergence, de médiation, de connaissance et de partage d’espaces entre les places portuaires et la ville est également un gage de réussite qui permet et permettra d’entretenir l’identité maritime du pays de Lorient.

Des questions ?

Contactez-nous vite !

Contact

Inscrivez-vous à notre newsletter pour tout savoir sur Lorient Port Center